Livraison France en 5 jours

Service client : 09 81 26 82 75

Stock épuisé.
rupture de stock
Quantité minimum d'achat
La quantité minimum d'achat n'est pas atteinte

 

COLLECTION BLACK BOX

OFFRE MANGA OCCASIONS

Contact

Newsletter

Partenaires

 

CINEMA DE NOBORU ROKUDA TOME 1 PRECOMMANDE LIVRAISON FIN NOVEMBRE

zoom

voir aussi : CINEMA DE NOBORU ROKUDA TOME 1 PRECOMMANDE LIVRAISON FIN NOVEMBRE CINEMA DE NOBORU ROKUDA TOME 1 PRECOMMANDE LIVRAISON FIN NOVEMBRE CINEMA DE NOBORU ROKUDA TOME 1 PRECOMMANDE LIVRAISON FIN NOVEMBRE CINEMA DE NOBORU ROKUDA TOME 1 PRECOMMANDE LIVRAISON FIN NOVEMBRE CINEMA DE NOBORU ROKUDA TOME 1 PRECOMMANDE LIVRAISON FIN NOVEMBRE

photos non contractuelles

Neuf 14.99 T.T.C.

En stock

Quantité

Alerte réapprovisionnement
Recevez une alerte par email dès que votre choix sera de retour en stock
Votre e-mail*:

Envoyer cette page à un(e) ami(e)

Détails Produit

Cinema, Rokuda Noboru

 

Sabani, depuis sa plus tendre enfance, filme tout ce qu'il voit grâce à une caméra ficelée à son épaule. Véritable chasseur d’images, il ne manque jamais l’occasion de saisir des moments intenses, quitte à devoir les provoquer lui-même… Lorsqu’il débarque dans la bourgade d’Enoshima, bien décidé à sauver de la ruine un petit cinéma délabré, c’est également pour s’immiscer, parfois avec humour, parfois avec gravité, dans le quotidien des gens de la région, et les pousser à devenir enfin acteurs de leur propre vie.

 

 

Auteur touche-à-tout, Rokuda Noboru a pu déployer son talent dans de nombreux genres, notamment la science-fiction avec Baron, le western avec Billy the Kid 21, le fantastique avec Cura ou encore le thriller social avec Mon très cher « M ». Avec Cinema, son style est plus cinématographique que jamais et il se permet quelques audaces visuelles formidables grâce à cette caméra posée sur l’épaule de son personnage principal.

 

 

Dessinateur et scénariste : Rokuda Noboru
Année de publication originale : 1998

Année de publication française : 2021

Nombre de volumes : 4

Format : 14,5x21,5

Environ 200 pages

Traduit du japonais par Alexandre Goy