Livraison France en 5 jours

Service client : 09 81 26 82 75

Stock épuisé.
rupture de stock
Quantité minimum d'achat
La quantité minimum d'achat n'est pas atteinte

 

COLLECTION BLACK BOX

OFFRE MANGA OCCASIONS

Contact

Newsletter

Partenaires

 

Financements Participatifs - Communauté Black Box

 

                                                              

 

Haaaaaa ISHIKAWA Saburô est enfin de retour pour mon plus grand bonheur mais aussi pour le votre. Après “Une sacré mamie”, “Plus haut que le ciel”, “Les couleurs de Yuki”, “Fermé pour la journée” et enfin “Bunza l’insouciant” voici deux nouveaux titres, deux one Shot qui vont vous séduire et vous redonner le sourire.
Pour ce petit projet notre Objectif est de 2500 euros. Nous espérons que vous serez nombreux et nombreuses à soutenir notre Chouchou ISHIKAWA Saburô
 

 

Ashita kakeru ! / L’avenir nous appartient ! -300 pages - TIRAGE 500EX
Écrire sa vie n’a rien d’impossible. Porté par ses rêves d’enfance, Shunpei veut devenir scénariste. Pourtant, ni ses amis, ni sa famille ne s’attendaient à une telle résolution. Sorti du lycée, le voilà qui s’élance dans l’inconnu avec pour seule ambition celle de raconter la plus belle des histoires. L’avenir nous appartient ! est un manga drôle et positif qui relate une des facettes les plus lumineuses de l’être humain : cette aptitude à trouver de quoi s’épanouir malgré les incertitudes du quotidien. Saburô Ishikawa s’appuie ici sur le travail de Fuse Hiroichi, auteur à succès qui a longtemps travaillé au Japon pour le cinéma et la télévision.
 

 

Ore no shunkan / Mon instant d’éternité - 210 pages -

Tarô a décidé de vouer sa vie à la photographie animalière. Son cœur se fige à la vue de ces gentils petits êtres. Mais son œil, comme son esprit, est loin d’être suffisamment affuté. Il accepte alors de relever un défi, celui de saisir la puissance et la beauté de la faune sauvage. Commence alors un véritable parcours initiatique à travers les territoires les plus authentiques du Japon. Du Nord au Sud, le voilà parti à la recherche de cet instant qui fera de lui un homme et un photographe accompli. Une mise en scène ensorcelante et des cadrages ciselés permettent une lecture de l’image qui sert magnifiquement les propos et la narration de Saburô Ishikawa.

interligne